Consultant(e)s Business Analyst Front office pricing ou Risques de marché

Juil 26, 2018

Localisation

France

 

Contexte

Vous interviendrez sur des missions à forte valeur ajoutée, sur des fonctions de business analyst ou de pilotage de projet auprès de nos clients, acteurs des marchés financiers (principalement Banques d’Investissement et sociétés de gestion de fonds).

 

Votre mission 

  • L’analyse et la formalisation du besoin exprimé,
  • L’analyse de l’existant et l’étude des impacts modèles dans les systèmes d’information et les process actuels,
  • La rédaction des spécifications fonctionnelles détaillées,
  • La mise en place de nouveaux calculs (pricing, valorisation de produits, calcul de risques de marché) ou l’évolution de l’existant,
  • L’intégration de progiciels spécialisés,
  • L’homologation de la solution mise en oeuvre,
  • La formation et l’assistance fonctionnelle aux utilisateurs,
  • L’accompagnement au changement,
  • L’animation des comités de projet/pilotage.

Ce projet est-il fait pour vous ?

 

Votre formation :

  • 3ème cycle ingénieur financier, maitrise des problématiques quantitatives,
  • Écoles d’ingénieur informatiques ou généralistes  avec une spécialisation finance de marché.

Vos compétences :

  • Expérience de 3 ans minimum sur des fonctions similaires, en banque d’investissement ou asset management,
  • Connaissance des indicateurs de risques de marché (Var, Sensibilité, Stress test …),
  • Bonnes connaissances des produits dérivés sur tout type d’asset (dérivés actions, taux, crédit…).

Vos atouts :

  • Fortes capacités de communication, d’analyse et de synthèse,
  • Autonomie, rigueur et initiative.

Rejoignez-nous !

En savoir plus sur Quanteam

Quel est le cadre révisé du risque de marché et de la FRTB ?

FRTB ou « Bâle IV » : Quels sont les principes de cette réglementation ? Les enjeux liés à sa mise en application ? Les avantages et les inconvénients de la nouvelle méthode de calcul des risques ? Nos experts vous disent tout dans cette interview d’introduction à leur intervention lors de la conférence EFE du 25 septembre 2018 « Bâle IV ou la finalisation de Bâle III ».

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :