La modélisation de l’Initial Margin et son application à la CVA

26 juin 2018

Livre Blanc Initial Margin

Afin de protéger les contreparties non centralement compensés sur les marchés de dérivés OTC contre le potentiel risque de défaut d’autres contreparties, la règlementation EMIR (European Market Infrastructure Regulation) stipule que les parties devraient procéder à un échange de marges bilatéral. La première composante de cette marge bilatérale est la marge de variation (VM / variation margin) qui couvre la variation quotidienne de la valeur actualisée d’un contrat ou d’un portefeuille. Le second élément est la marge initiale (IM / initial margin) qui protège les contreparties contre les pertes potentielles découlant des  variations futures de la valeur du contrat durant le temps qu’il faut pour céder ou remplacer la position si la contrepartie venait de faire défaut.
La marge initiale est habituellement calculée comme une VaR 99% sur la période de marge en risque estimée d’au moins de 10 jours.

Les institutions financières négociant sur le marché des dérivés OTC devraient tenir compte, dans leurs prix, du risque de contrepartie, mesuré par la Credit Value Adjustment (CVA). Ce  calcul nécessite de modéliser l’exposition future du portefeuille de dérivés OTC sur toute la durée de sa vie. Dans le contexte de l’échange de marge, l’expression du risque de crédit comprend la valeur de la garantie qui est la somme de la VM et de l’IM. De nos jours, la plupart des banques utilisent une valeur de l’Initial Margin calculée à l’instant courant et gardée constante en toutes les dates futures. Évidemment, cette méthode ne peut pas capter les changements de valeur de l’IM avec le temps.
Le but de l’article est de mettre en place une modélisation stochastique pour prendre en compte la dynamique de l’IM tout au long des dates de la simulation.

Livre blanc Initial margin

Dans ce Livre blanc, les experts Quanteam commenceront par décrire la méthode de calcul de l’Initial Margin selon le modèle de marge initiale standard (SIMM) proposé par l’ISDA. Ils montreront ensuite la technique de régression au quantile qui permet d’estimer l’IM sur toute la durée de vie du portefeuille.

Télécharger le Livre Blanc

La modélisation de l’Initial Margin et son application à la CVA